fbpx
 

Une demande en mariage romanesque au château La Commanderie

Comédie amoureuse au chateau

Un soir d’hiver, Rebecca, propriétaire du château La Commanderie reçut un coup de fil étonnant. Un de ses amis lui demanda si elle voulait privatiser La Commanderie pour une demande en mariage un peu particulière. Deux jours plus tard, cet ami – grand amateur de rugby comme tout toulousain qui se doit – lui amena un joueur célèbre (V) du Stade Toulousain. Ce dernier rentrait d’un séjour de remise à niveau à Miami après une méchante blessure. Il voulait surprendre sa compagne en lui offrant la bague au doigt d’une façon des plus romanesques – dans un château hors du temps et loin des flashs des paparazzis. Son idée enthousiasma Rebecca immédiatement et elle accepta de jouer un petit rôle dans cette comédie amoureuse.

Une demande en mariage originale au château

La semaine suivante, V. revint avec sa compagne M. à la nuit tombée. Il lui avait simplement dit avoir réservé une chambre d’hôtes – avec une petite surprise au cours de la soirée…  Rebecca fut chargée  d’occuper M. et de l’emmener à la Salle des Chevaliers où elle l’enferma à double tours! Auparavant, la salle avait été vidée de son mobilier; il restait juste en son milieu un grand fauteuil ancien avec un mot que Rebecca avait rédigé sur un parchemin de fortune: «  M. : vous êtes prisonnière de Guillaume de Plaigne et vous ne sortirez jamais vivante de son château! »

un scénario romanesque pour une soirée romantique

Pendant ce temps, V. s’était changé en armure et se livra à un combat acharné contre deux comédiens déguisés en brigands, qu’il terrassa afin de délivrer sa promise. Il grimpa quatre à quatre les marches du grand escalier de la tour et se jeta aux genoux de la belle pour lui offrir un anneau de diamants – auparavant caché dans un livre de la bibliothèque du château. Une fois le « oui » prononcé, les deux amoureux purent profiter du souper aux chandelles qui les attendait dans la salle de réception du Pastel où le feu crépitait. La soirée s’acheva  ensuite dans l’alcôve de la Chambre de la Sphinge qui reste toujours de marbre devant les ébats amoureux qu’elle abrite.

A l’aube, le couple est reparti vers Toulouse et l’agitation de leur vie quotidienne. Il laissa Rebecca songeuse… Combien d’hommes sont en encore capables d’un tel élan de romantisme?