fbpx
 

Le Patys : Le Château de «Vipère au poing»

Le Château du Patys, est situé à quelques kilomètres du Château de la Douve. C’est dans ce lieu que naquit Hervé Bazin, l’auteur du célèbre « Vipère au poing ». Son roman, nourri par l’amertume des années d’enfance, décrit avec force, la violence physique et symbolique d’une mère sans amour, et la morosité d’un pays refermé sur ses traditions.

Chateau Douve lecteur arbre

Le château du Patys, une source d’inspiration

A 9 km du château la Douve dans le Maine et Loire se trouve le village de Marans. C’est là que se situe la maison natale d’Hervé BAZIN . Dénommée un peu pompeusement château du Patys, elle lui inspira le livre « Vipère au poing » qui fut un moment l’un des romans en langue française le plus lu.

L’écrivain René BAZIN, grand oncle d’Hervé, avait été propriétaire de cette demeure qu’il avait beaucoup aimée. Il a décrit cette demeure dans son livre « Ma Tante Giron » (1884).
« Bien des fois je me suis arrêté, pleurant presque d’admiration, devant quelque beau spectacle des champs, et alors je me suis mis à genoux pour remercier Dieu d’avoir fait les campagnes si belles, et mon âme capable de les comprendre ».

Le Chateau de Hervé Bazin

De retour au château de La Douve

En 1917, les parents d’Hervé Bazin étaient partis en Indochine. Il reste seul avec sa grand-mère. Au retour de ses parents, le premier geste de sa mère est une grande gifle.

Hervé Bazin, qui deviendra propriétaire du Pathys, y sera malheureux. Il le décrira de façon sévère dans « Vipère au Poing », puis dans « La Mort du Petit Cheval » et « Le Cri de la Chouette ». Il vouera une haine farouche à l’encontre de sa mère, de sa famille et des traditions religieuses très vives dans le pays segréen. Il vendra d’ailleurs le Patys en 1961. Il est ainsi paradoxal qu’à deux générations d’écart, un même lieu inspire des sentiments totalement contradictoires au grand-oncle et au petit-neveu.

Comme le grand oncle d’Hervé Bazin, lors de votre promenade au Pathys et à votre retour dans “votre” château, aucun doute, vous serez émerveillés par la beauté de la campagne environnante !

Sur la route des écrivains